Projets urgents
Vign_img_1747

 Petits projets pour 2014 

Projet 1 : "Une paire de bœufs pour Musadi"
Coût : 6.100 EUR

Il s’agit d’offrir aux paysans du quartier Musadi la possibilité de cultiver à l’aide de la traction bovine. Le but étant d’accroître leur production agricole et combattre ainsi la pénurie de denrées alimentaires de base, aux conséquences tragiques, dans ce quartier et dans la ville de Mwene-Ditu.

Sur le plan historique, cette ville a connu une hausse vertigineuse de sa population suite à l’arrivée massive, entre 1991 et 1993, des kasaïens refoulées de la province du Katanga. Mais cette augmentation démographique n’a pas été accompagnée d’un accroissement parallèle de la production agricole. Cela a généré une carence des denrées alimentaires et une forte hausse du prix des produits de base tels que le maïs, le manioc, la patate douce, le riz, etc.

Groupe cible

Les paysans du quartier Musadi, membres de la coopérative agricole « Union des Paysans pour les Œuvres de Développement » (UPODEV).


Contexte

L’insuffisance de la production agricole face à la forte hausse de la population de la Ville de Mwene-Ditu et des régions environnantes est un problème dont la gravité augmente d’année en année.
Des contacts pris avec les paysans de la région lors de notre séjour parmi eux en 2011, il ressort que les moyens de production traditionnels, consistant essentiellement au labour à la simple petite houe, ne peuvent pas permettre de produire suffisamment de denrées alimentaires pouvant approvisionner une ville telle que Mwene-Ditu comptant plus de 200.000 habitants.

Selon ces paysans, l’utilisation de la traction bovine est un des moyens le plus appropriés pour accroître la production agricole dans cette région où l’énergie électrique est quasi inexistante et le coût du carburant excessivement élevé et constamment en hausse.

Projet 2 : Un château d’eau solaire, coût: 6.000 EUR

L’accès à l’eau et, en particulier, à l’eau potable reste une préoccupation majeures des populations des la RDC, et en particulier celles vivant dans des zones éloignées des cours d’eau. Lors de ses passages dans le quartier mentionné ci-dessus, Mina a construit un puits permettant aux paysans de ce quartier de disposer d'eau potable grâce à une nappe phréatique peut profonde. Le présent projet a pour objectif d’améliorer cet accès à l’eau par la construction d’un petit château destinée à la constitution d’une réserve permanente d’eau filtre et débarrassée d’éventuels germes pathogènes. Il permettra également de créer plusieurs autres des points d’approvisionnement en eau dans ce village.

Projet 3 : Une tigette pour sauver un diabétique, coût : 3.000 EUR
 
Le diabète étant une maladie qui reste longtemps indolore et insidieux, plusieurs personnes, même dans le pays occidentaux sont des diabétiques qui s’ignorent. Selon les statistiques de l’OMS, plus de 220 millions de personnes sont diabétiques dans le monde ! En 2004, le diabète a tué environ 3,4 million de personnes dont plus de 80% dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.
Cela montre l’importance de cette maladie, en particulier dans les pays africains.
Mina AISBL, en collaboration, en collaboration avec l’ASBL TRK (Trajets pour la Reconstruction du Kasaï), a fournis des glucomètres dans des cliniques de la Ville de Mwene-Dite et de Mbujimayi. Malheureusement ces appareils fonctionnent à l’aide des tigettes sur lesquelles la goutte de sang à analyser est déposée. Ces tigettes sont, rares et très chères sur place (environ 1dollar US la pièce!)
Cela exclu beaucoup de malades de ce test vital pour les diabétiques! Ce projet consiste à ouvrir, dans cette région, un point d’approvisionnement en tigettes accessible aux malades, aux centres de santé et aux cliniques.

Nous faisons appel à votre générosité pour soutenir un ou l’autre de ces projets et, d’avance, nous vous en remercions,

Compte bancaire de Mina AISBL :

IBAN : BE08 0682 2726 9613
BIC : GKCCBEBB

Contact : Félicien Shambuyi Kazadi

© 2011
Mina aisbl
Créer un site avec WebSelf